Tweet
author01author01
Pour le deuxième tour de l’élection présidentielle, dimanche 7 mai, les Français ont le choix, avec les candidats Emmanuel Macron et Marine Le Pen, entre deux programmes radicalement différents. Le premier prône l’ouverture sur le monde, une Union européenne plus forte et une économie française pleinement ancrée dans le libre-échange, quand la seconde veut fermer les frontières françaises, sortir de l’UE et de la zone euro et mettre en place, sur le plan économique, des mesures protectionnistes. Projet contre projet, comparez les principales mesures proposées par le candidat d’En Marche et la candidate du Front national.

Culture

author01

Économie

author02

Éducation

author02

Environnement

author02

Immigration

author02

Institutions

author02

Politique étrangère / Europe

author02

Santé

author02

Sécurité

author02

Société

author02


Texte et photos : Latifa Mouaoued (RFI) et Romain Brunet (France 24)
Graphisme et développement : Studio Graphique France Médias Monde
Directeurs de publication : Christophe Champin et Darya Kianpour (RFI)
Retrouvez tous les reportages interactifs et infographies de France 24 ici : france24.com/fr/webdocumentaires/

Culture

"Je souhaite que chaque jeune puisse accéder à la culture, quelle qu’elle soit."

  • Ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche
  • Création d’un Pass Culture de 500 euros pour tous les jeunes de 18 ans. Celui-ci leur permettra, via une application, d’accéder aux activités culturelles de leur choix : musée, théâtre, cinéma, concerts, livres ou musique enregistrée
  • Création d’un fonds d’investissement dédié de 200 millions d’euros pour soutenir les industries créatives et culturelles françaises



"Une France qui crée et qui rayonne."

  • Loi visant à "conserver, entretenir et valoriser les patrimoines nationaux"
  • Cesser de vendre de biens patrimoniaux à des "puissances étrangères"
  • Développer le mécénat populaire permettant à toute personne de contribuer financièrement à un projet culturel et de bénéficier en échange d’une réduction d’impôt
  • Mise en place d’une garantie constitutionnelle des "libertés numériques" et suppression de la loi Hadopi
  • Entrée du "peuple" au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et dans l’audiovisuel public par le biais de collèges de citoyens
  • Appliquer la règle de la proportionnelle dans les émissions politiques de La Chaîne parlementaire (LCP) et Public Sénat
  • Mener une "politique offensive en matière de francophonie" avec les médias publics diffusant à l’extérieur des frontières nationales

Économie

Entreprises

"Je crois en une République contractuelle pour adapter le Code du travail à l’entreprise et à sa taille, en gardant au niveau de la loi les principes fondamentaux."

  • Révision du Code du travail pour permettre aux entreprises de négocier avec leurs employés les conditions de travail et plafonner les indemnités prud’homales
  • Diminution progressive de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 25 %
  • Transformation du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) en allègement permanent de cotisations sociales de 6 points et suppression totale de charges patronales au niveau du SMIC
  • Création des "emplois francs" : n’importe quelle entreprise qui embauche un habitant d’un quartier prioritaire de la ville en CDI bénéficiera d’une prime de 15 000 euros étalée sur trois ans
  • Baisse des cotisations sociales pour les indépendants et suppression du régime social des indépendants (RSI)

Chômage

"Je veux que la protection contre le chômage devienne une protection universelle, étendue à ceux qui n’y ont pas droit aujourd’hui."

  • Création d’une assurance-chômage universelle. Celle-ci couvrira tous les actifs : salariés, artisans, commerçants indépendants, entrepreneurs, professions libérales, agriculteurs
  • Suppression des indemnités après deux refus d’une offre d’emploi "acceptable"

Fiscalité - Pouvoir d’achat

"L’exonération de la taxe d’habitation, c’est la mesure la plus essentielle et la plus juste pour le pouvoir d’achat."

  • Exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages
  • Baisse des cotisations salariales pour augmenter le revenu net des salariés, augmentation de la prime d’activité et rétablissement des exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires



Marine Le Pen prône le "protectionnisme intelligent" et "un nouveau modèle patriote en faveur de l’emploi".

Emploi

  • Abroger la Loi travail, dite El Khomri
  • Maintenir les 35 heures
  • Taxer l’embauche des salariés étrangers pour privilégier les Français
  • Embaucher 21 000 fonctionnaires dans la police, la douane et dans les hôpitaux
  • Préserver le statut des fonctionnaires et revaloriser leur salaire
  • Dispositif "premier emploi" qui exonère totalement de charges la première embauche d’un jeune de moins de 21 ans

Pouvoir d’achat

  • Mise en place d’une prime de pouvoir d'achat pour les personnes touchant moins de 1 500 euros par mois
  • Nationalisation des autoroutes
  • Baisse des prix du gaz, de l'électricité et de la SNCF de 5 %
  • Diminution des taxes sur le pétrole pour faire baisser le prix de l'essence à la pompe

Entreprises

  • Transformer le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) en allègement de charges sociales et patronales
  • Réduire l’impôt sur les sociétés
  • Changer le régime des travailleurs non-salariés, en supprimant le régime social des indépendants (RSI)
  • Taxer à hauteur de 35 % les produits fabriqués par des entreprises délocalisant leur production
  • Revenir à une politique agricole nationale (et non communautaire)
  • Défiscaliser les heures supplémentaires

Fiscalité

  • Baisse de 10 % des trois premières tranches de l'impôt sur le revenu sur le revenu
  • Rétablir la demi-part fiscale supplémentaire pour les veuves et les veufs
  • Geler la taxe d’habitation
  • Exonérer d’impôt les donations des parents à leurs enfants dans la limite de 100 000 euros par enfant tous les cinq ans et de 50 000 euros pour les petits-enfants

Éducation

"On doit investir beaucoup plus pour ceux qui ont moins, pour permettre de rattraper ces écarts."

  • Limitation des effectifs à 12 élèves dans les classes de CP et CE1 en zone REP (Réseau d’éducation prioritaire) et REP+
  • Création de stages de remise à niveau en fin d’été pour les élèves en difficulté et mise en place de bilans personnalisés en début d’année scolaire
  • Renforcement de l’autonomie des établissements scolaires et des universités
  • Refonte de la formation professionnelle via un investissement de 15 milliards d’euros sur cinq ans



"Une France qui transmet et se transmet."

  • Supprimer le collège unique
  • Assurer la transmission des connaissances par le renforcement des apprentissages fondamentaux (français, histoire, calcul)
  • Supprimer les enseignements de langue et culture d’origine (ELCO)
  • Supprimer la loi Fioraso qui permet l’enseignement en langues étrangères, comme l’anglais
  • Proposer l’apprentissage dès l’âge de 14 ans pour "revaloriser le travail manuel"
  • Rétablir l’autorité et le respect de l’enseignant
  • Rétablir la méritocratie pour tous en revalorisant les bourses au mérite et en supprimant le tirage au sort comme moyen de sélection

Environnement

"J’aurai un plan ambitieux d’investissement, dont l’un des piliers sera l’écologie et la transformation de notre modèle de croissance."

  • Réduction de la part du nucléaire dans la production d’énergie à 50 % d’ici 2025
  • Fiscalité du diesel alignée sur celle de l’essence pendant le quinquennat
  • Au moins 50 % de produits bio dans les cantines scolaires et les restaurants d’entreprise dans les cinq ans
  • Lancement d’un grand plan de rénovation des bâtiments publics, de l’État et des collectivités locales afin de réduire la facture énergétique



"Environnement et transition énergétique : la France doit viser l’excellence."

  • Appliquer le patriotisme économique aux produits agricoles français
  • Augmenter les énergies renouvelables (solaire, biogaz, bois…), à l’exception de l’éolien pour lequel un moratoire sera décrété
  • Faire de la condition animale une "priorité nationale", avec notamment l'interdiction de l’abattage sans étourdissement
  • Arrêt des projets de fermes-usines
  • Maintenir les investissements dans la filière nucléaire et revenir sur la fermeture de la centrale de Fessenheim

Immigration

"Un réfugié politique, ce n’est pas quelqu’un qui choisit de quitter son pays par confort."

  • Mise en place de programmes locaux d’intégration et d’apprentissage du français
  • Création de nouvelles mesures pour attirer les talents étrangers (créateurs d’entreprises, investisseurs, chercheurs, artistes)
  • Accélération de la procédure d’examen des demandes d’asile avec un objectif de prise de décision en 8 semaines
  • Renforcement de la police aux frontières européennes



"Retrouver des frontières qui protègent et en finir avec l’immigration incontrôlée."

  • Rétablir les contrôles aux frontières et sortir de l’espace Schengen.
  • Limiter le nombre d’entrées légales sur le territoire français à 10 000 par an. On estime à environ 200 000 le nombre d’entrées légales entre 2004 et 2012
  • Restreindre les conditions de l’asile : au lieu d’être sur le sol français pour pouvoir faire sa demande, il faudra la déposer dans les ambassades et les consulats français dans le pays d’origine ou les pays limitrophes de celui-ci
  • Durcir les règles du regroupement familial
  • Limiter l’arrivée des travailleurs étrangers aux seuls secteurs sous tensions, où l’on peine à embaucher

Nationalité

  • Supprimer le droit du sol : la nationalité française ne pourra s’obtenir que par filiation ou naturalisation à la majorité.
  • Supprimer la double nationalité extra-européenne.
  • Rendre impossible la régularisation et la naturalisation des étrangers en situation illégale.
  • Instaurer la préférence nationale : suppression de l’Aide médicale d’État (AME), dont bénéficient de nombreux étrangers, priorité aux Français pour les logements sociaux et minimas sociaux versés aux seuls nationaux

Institutions

"Le renouvellement auquel aspirent nos concitoyens est un renouvellement de la vie civique : il faut remettre du pluralisme et de la moralisation dans la vie publique."

  • Mise en place d’une grande loi de moralisation de la vie publique
  • Interdiction pour les parlementaires d’employer des membres de leur famille
  • Instauration du non-cumul des mandats dans le temps. Un mandat ne pourra être renouvelé que deux fois maximum
  • Un mandat ne pourra être renouvelé que deux fois maximum
  • Augmentation du contrôle du gouvernement par le Parlement
  • Réduction d’un tiers du nombre de parlementaires



"Rendre la parole au peuple et établir une démocratie de proximité."

  • Organisation d'un référendum sur une grande réforme institutionnelle pour introduire la proportionnelle.
  • Mise en place du référendum d'initiative populaire lorsque demandé par au moins 500 000 électeurs
  • Inscrire "la défense de notre identité de peuple et de notre patrimoine historique et culturel" comme priorité nationale dans la Constitution
  • Réduction du nombre de parlementaires
  • Passer à un septennat non renouvelable pour la présidentielle.
  • Limiter le cumul des mandats.

Politique étrangère

Europe

"Nous avons besoin de l’Europe parce que l’Europe nous rend plus grands, parce que l’Europe nous fait plus forts."

  • Création d’un poste de ministre de l’Économie et des Finances de la zone euro et d’un budget de la zone euro. Celui-ci aura trois fonctions : les investissements d’avenir, l’assistance financière d’urgence, la réponse aux crises économiques
  • Création d’un fonds européen de défense et d’un Conseil de sécurité européen

Monde

"Je veux que notre politique à l’étranger soit intraitable. Nous devons combattre ce terrorisme islamiste pour protéger nos enfants."

  • Traquer et éliminer les commanditaires ou les inspirateurs des attentats qui ont lieu en France
  • Favorable à une intervention militaire en Syrie sous l’égide de l’ONU et au départ, à terme, de Bachar al-Assad
  • Favorable à une solution à deux États dans le conflit israélo-palestinien
  • Favorable au maintien des sanctions contre la Russie "tant que les accords de Minsk ne seront pas respectés" en Ukraine



"Faire respecter la France."

Europe

  • Renégocier tous les traités européens dans une période de six mois. A l’issue de ce délai, il reviendra aux Français de valider ou de rejeter par référendum le résultat des négociations
  • Sortir de l’euro et de l’espace Schengen
  • Dénonciation de tous les accords de libre-échange comme le Ceta (accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada)
  • Suppression de la directive européenne sur les travailleurs détachés (280 000 en France - soit l'équivalent de 40 000 emplois à temps plein - sur 18 millions de salariés)

Monde

  • Favorable à un rapprochement avec Moscou
  • Augmenter l'aide française à l’Afrique à 0,7 % du PIB. Les pays du Sahel seront prioritaires.
  • Retrait de la France du commandement intégré de l'Otan
  • Hostile à une intervention en Syrie

Santé

"Quand on parle de santé, on parle de profondes inégalités sociales et territoriales, qui sont un défi extraordinaire que nous devons relever."

  • Augmentation des actions de prévention
  • Objectif de remboursement des lunettes, des prothèses dentaires et de l’audition à 100 % pour 2022
  • Doubler le nombre des maisons pluridisciplinaires de santé pour lutter contre les déserts médicaux
  • Généralisation de la vente de médicaments à l’unité



"Protégeons à 100 % la santé des Français."

  • Mieux rembourser les soins de santé grâce aux mutuelles
  • Remédier aux déserts médicaux
  • Maintenir la loi Leonetti sur la fin de vie
  • Développer le dispositif de Sécurité sociale existant pour les personnes âgées et dépendantes

Sécurité

Sécurité intérieure

"La police a trois missions : le renseignement, l’intervention et la sécurité publique. On a oublié cette dernière tâche qu’on a confondue avec l’intervention."

  • Mise en place d’une police de sécurité quotidienne
  • Recrutement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires en 5 ans
  • Construction de 15 000 places de prison

Défense

  • Amélioration du renseignement avec une cellule spéciale anti-Daech
  • Budget de la Défense porté progressivement jusqu’en 2025 à 2 % du PIB
  • Création d’un service militaire obligatoire et universel d’un mois



Sécurité intérieure

"Éradiquer le terrorisme et briser les réseaux fondamentalistes islamistes."

  • Renforcer les moyens des services de renseignement intérieur et extérieur
  • Interdire et dissoudre les organismes des fondamentalistes islamistes
  • Rétablir le crime d’indignité nationale pour les individus coupables de crimes et délits liés au terrorisme islamiste
  • Créer une agence unique de lutte antiterroriste rattachée directement au Premier ministre
  • Expulsion de tous les fichés S étrangers et mise en œuvre de l'article 411-4 du Code pénal pour déchoir de leur nationalité et interdire de territoire les binationaux convaincus de liens avec le jihadisme
  • Abrogation des lois pénales Dati et Taubira pour mettre fin au "laxisme judiciaire"
  • Construction de 40 000 places de prisons
  • Désarmer les banlieues en ciblant les 5 000 chefs de bandes délinquantes et criminelles identifiées par le ministère de l’Intérieur
  • Instaurer une peine de prison de perpétuité réelle incompressible pour les crimes les plus graves

"Rétablir l’ordre républicain et l’état de droit partout et pour tous."

Défense

  • Fixer le budget de la Défense à 2 % du PIB dès son élection, pour atteindre 3 % en 2022 (soit 60 milliards d’euros), contre 40,8 milliards (pensions comprises) cette année
  • Rétablissement du service militaire, d’une durée minimale de trois mois
  • Construction d’un deuxième porte-avions, pour 4,5 milliards d'euros
  • Augmenter les effectifs de 15 000 policiers et gendarmes supplémentaires
  • Consolider les effectifs de l'armée de terre, en recrutant 24 000 personnes

Société

Laïcité

"La laïcité, nous ne le répéterons jamais assez, est une liberté avant d’être un interdit. Elle est un texte de tolérance."

  • Enseignement de la laïcité à l’école
  • Contre l’interdiction du port du voile à l’université
  • Création d’une nouvelle structure de l’islam de France
  • Formation des imams en France

Famille

"Le fait que la PMA ne soit pas ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules est une discrimination intolérable."

  • Création d’un congé de maternité unique pour toutes les femmes quel que soit leur statut (salariée, entrepreneuse, intermittente, non-salariée, statut multiple)
  • Favorable à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules et les couples de femmes
  • Reconnaissance de la filiation des enfants issus de la gestation pour autrui (GPA) nés à l’étranger mais interdiction de la GPA en France

Retraites

"Pour chaque euro cotisé, le même droit à pension pour tous."

  • Création d’un système de retraites universel pour mettre fin aux différences de traitement entre salariés du privé et du public
  • Augmentation du minimum vieillesse au-delà de 900 euros



"Permettre à chacun de trouver sa place."

Laïcité

  • Durcir la loi de 2004 sur le port des signes religieux ostensibles
  • Imposer "la laïcité, mais également la neutralité et la sécurité", en instaurant le port de l’uniforme en primaire et en secondaire, et en bannissant le voile à l’université
  • Étendre la laïcité à l’ensemble de l’espace public et l’inscrire dans le Code du travail

Famille

  • Rétablir l’universalité des allocations familiales pour les familles françaises
  • Interdire la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules et les couples de femmes
  • Augmenter l’allocation aux adultes handicapées

Retraites

  • Fixer l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans
  • Augmenter le minimum vieillesse, en le conditionnant à la nationalité française ou à 20 ans de résidence en France