Tweet
  • Accueil
  • Intro
  • économie
  • Société
  • Sécurité
  • Immigration
  • International
  • Environnement
  • Crédits


  • Le courage de la vérité

    Un mandat pour agir





     Allocations chômage plafonnées

    • François Fillon veut plafonner les allocations chômage à 75 % du salaire de référence et les rendre dégressives afin que le système ne "favorise plus l’assistanat" et permette à un "vrai retour" à l’emploi.

     Allocation chômage plancher

    • Alain Juppé veut mettre en place une allocation plancher de 870 euros mensuels et instaurer une dégressivité au bout d'un an. Il souhaite une suspension des indemnités chômage en cas de recherche active insuffisante ou de refus d’emploi.

     De 35 h à 48 h de travail hebdomadaire

    • François Fillon veut supprimer les 35 heures.
      Les chefs d’entreprise et les salariés pourront renégocier la durée de travail hebdomadaire dans une limite de 48 heures (limite imposée par le droit européen).

     De 35 h à 39 h de travail hebdomadaire

    • Alain Juppé veut "sortir du carcan" des 35 heures.
      Il souhaite "laisser deux ans aux entreprises pour négocier avec leurs salariés une durée comprise entre 35 heures et 39 heures".

     500 000 fonctionnaires de moins

    • François Fillon veut supprimer 500 000 postes de fonctionnaires. Avec "120 000 départs à la retraite de fonctionnaires par an et 100 000 fins de contrat [...], en faisant un sur deux pour leur remplacement, on arrive bien aux 500 000 emplois supprimés que je propose", a-t-il expliqué.

     300 000 fonctionnaires de moins

    • Alain Juppé veut supprimer entre 200 000 et 300 000 postes de fonctionnaires "au moyen du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite".



     Retraite

    • François Fillon veut reculer l'âge maximal de départ à la retraite à 65 ans.

     Retraite

    • Alain Juppé veut reculer l'âge maximal de départ à la retraite à 65 ans.

     Supprimer l’ISF et augmenter la TVA

    • François Fillon propose de supprimer l’impôt sur la fortune (ISF) et d’instaurer une baisse massive des cotisations des entreprises. Pour compenser cette baisse de recettes fiscales, il veut mettre en œuvre la TVA sociale en l’augmentant de deux points (à 22 %).

     Supprimer l’ISF et augmenter la TVA

    • Alain Juppé propose de supprimer l’impôt sur la fortune. Il entend, en parallèle, augmenter la TVA d’un point (à 21 %). Il veut aussi abaisser les charges sur les entreprises : il compte passer le taux d'impôt sur les sociétés (IS) de 38 % à 30 % d'ici à 2022.



     Pas d’adoption plénière pour les couples homosexuels

    • François Fillon ne souhaite pas revenir sur le mariage entre deux personnes de même sexe. En revanche, il souhaite restreindre les possibilités d’adoption pour les couples homosexuels.
    • Il est contre la gestation pour autrui (GPA).
    • Il est contre la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et les femmes seules.
    • Il ne souhaite pas revenir sur le droit à l’avortement mais "philosophiquement" et en tant que catholique convaincu, le candidat est opposé à sa pratique.

     Favorable à l’adoption pour les couples homosexuels

    • Alain Juppé ne souhaite pas revenir sur le mariage entre deux personnes du même sexe. Il est favorable à l’adoption pour les couples homosexuels.
    • Il est contre la gestation pour autrui (GPA)
    • Il est contre la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et les femmes seules.
    • Alain Juppé ne souhaite pas revenir sur le droit à l’avortement.


     Non au burkini

    • François Fillon veut interdire le burkini.

     Un code de la laïcité

    • Alain Juppé prône une ligne plus consensuelle. Il ne veut pas légiférer sur le burkini, mais souhaite créer un conseil national des cultes et expulser les imams qui font l’apologie de la violence. Il entend aussi créer un code de la laïcité.




     Déchéance de nationalité pour les terroristes et les jihadistes

    • François Fillon prône la déchéance de nationalité pour les binationaux auteurs d’actes terroristes, mais aussi pour tous les Français partis en Irak ou en Syrie.

     Déchéance de nationalité pour les auteurs d’actes terroristes

    • Alain Juppé prône la déchéance de nationalité pour les binationaux auteurs d’actes terroristes.

     Expulsion des "individus dans la mouvance terroriste"

    • François Fillon s’oppose à un enfermement des fichés S, il ne veut pas d’un "Guantanamo français". Il souhaite en revanche l’expulsion des "individus dans la mouvance terroriste".

     Assignation à résidence des fichés S

    • Alain Juppé prône l’assignation à résidence des fichés S jugés dangereux.





     Prison

    • François Fillon demande 16 000 places supplémentaires.

     Prison

    • Alain Juppé demande 10 000 places supplémentaires.



     Fixer des critères d’assimilation des étrangers

    • François Fillon veut fixer des critères d’assimilation à remplir avant d’être naturalisé français.
    • Il veut limiter les prestations sociales pour les étrangers (supprimer l’Aide médicale d’État).
    • Il veut fixer chaque année, par un vote au Parlement, un quota d’étrangers à accueillir sur le sol français.

     Limiter le regroupement familial

    • Alain Juppé veut limiter fortement le regroupement familial en le conditionnant à l’exercice d’un emploi.
    • Il veut réformer l’Aide médicale d’État en la limitant aux cas d’urgence.
    • Il veut fixer chaque année, par un vote au Parlement, un quota d’étrangers à accueillir sur le sol français.


     Se rapprocher de la Russie

    • François Fillon veut se rapprocher de la Russie et lever l’embargo imposé au pays après l’annexion de la Crimée.
    • Il souhaite coopérer avec Moscou sur la question syrienne.
    • Il prône une alliance avec le régime de Bachar al-Assad pour éradiquer le groupe État islamique (EI).

     Se méfier de la Russie

    • Alain Juppé est favorable à un dialogue avec Moscou mais il reste très critique vis-à-vis du Kremlin, à cause notamment des bombardements sur Alep.
    • Il s’oppose à une intervention au sol en Syrie.
    • Il veut renforcer le rôle de la France dans le règlement des conflits au Proche et Moyen Orient : intégrité du Liban, question israélo-palestinienne, protection des chrétiens d’Orient et des minorités, avenir de l’Irak, de la Libye et du Yémen. Mais il n’avance aucune mesure concrète.

     Renégocier Schengen

    • François Fillon veut renégocier les accords de Schengen.
    • Il veut renforcer le contrôle des frontières à l’intérieur et à l’extérieur de l’espace Schengen.
    • Il veut augmenter le budget Frontex, l'agence européenne de surveillance aux frontières, qui agit notamment en Méditerranée.

     Créer une police européenne aux frontières

    • Alain Juppé veut renégocier les accords de Schengen.
    • Il veut renforcer le contrôle des frontières à l’intérieur et à l’extérieur de l’espace Schengen.
    • Il souhaite la mise en place d’une police européenne aux frontières.



     Nucléaire

    • François Fillon ne veut pas fermer les centrales nucléaires.
    • Il s’oppose à la fermeture de la centrale de Fessenheim.

     Nucléaire

    • Alain Juppé ne veut pas fermer les centrales nucléaires.
    • Il s’oppose à la fermeture de la centrale de Fessenheim.


     Energies renouvelables

    • François Fillon souhaite s’affranchir "dès que possible" de la production d’électricité à base d’énergies fossiles (charbon, gaz…).

     Energies renouvelables

    • Alain Juppé encourage les "énergies propres" sans avancer de mesures concrètes.